Nourriture

Alcool et renforcement musculaire: l’alcool inhibe-t-il votre réussite à l’entraînement?

Un verre de vin après le travail, une bière fraîche au barbecue ou un cocktail sucré le week-end – alors que de nombreux bodybuilders ont complètement renoncé à l’alcool, de nombreux athlètes amateurs s’offrent encore un verre après le travail ou le week-end.

Mais à quel point cela est-il fatal pour les objectifs d’entraînement définis?

GRATUIT EN LIGNE CALORIE CALCULATOR

Calculez facilement votre consommation quotidienne de calories, vos besoins caloriques et la distribution optimale des macronutriments. Vous pouvez donc vous attaquer à vos objectifs: renforcement musculaire, perte de graisse ou simplement une alimentation équilibrée.

Vous consentez par la présente à être informé des actualités ou des campagnes de réduction à l’avenir. La révocation est bien entendu possible à tout moment.

Dans cet article, nous clarifierons si l’alcool s’inscrit dans votre plan d’entraînement ou s’il détruira tous vos succès et répondrons aux questions les plus importantes sur l’alcool et le sport.

Que se passe-t-il si vous buvez de l’alcool?

L’alcool est un macronutriment à part entière. Ce qui peut sembler bon au début, ne l’est pas, car l’éthanol n’est pas un nutriment essentiel que vous devez ajouter à votre corps.

L’alcool est absorbé dans la circulation sanguine par la bouche, l’estomac et l’intestin grêle, mais il doit être partiellement décomposé par le foie.

De plus, l’alcool déshydrate votre corps, ce qui peut entraîner une déshydratation. Cela rend plus difficile pour votre organisme de décomposer les polluants et votre corps ne reçoit pas suffisamment de nutriments. Tous les processus métaboliques sont plus lents et moins efficaces, car l’eau est à la base de presque toutes les réactions chimiques dans le corps.

Une expansion des vaisseaux sanguins conduit au fait que votre corps se refroidit et doit produire plus d’énergie pour maintenir votre température normale. De plus, vous libérez plus d’hormones de stress si vous avez regardé trop profondément dans le verre la veille.

Cette libération de cortisol inhibe la fonction de votre système immunitaire et vous devenez non seulement plus vulnérable aux infections, mais aussi irrité et de mauvaise humeur – vous le savez peut-être.

L’alcool fait-il grossir?

L’éthanol pur contient environ 7 kilocalories par gramme. Cela ne semble pas grand-chose au début, mais après tout, vous ne buvez pas non plus d’éthanol pur.

Les calories varient donc d’une boisson à l’autre, mais sachez que l’alcool contient toujours des « calories vides » qui ne sont en aucun cas impliquées dans votre régénération ou dans vos processus de croissance importants. Ils ne vous apportent ni nutriments ni oligo-éléments importants, bien au contraire.

Le fait est: L’alcool est une source de calories, bien qu’il existe surtout des cocktails crémeux ou des alcopops sucrés, mais aussi la bière populaire.

Si vous êtes sur le point de perdre du poids, vous devez réduire au maximum les calories de vos boissons. Mais vous devriez vous en passer complètement, car l’alcool inhibe également la combustion des graisses.

Votre corps est maintenant tellement occupé à décomposer l’alcool qu’il peut utiliser moins d’énergie pour décomposer la graisse corporelle.

Et nous n’avons même pas à parler des envies qui se terminent souvent au stand de kebab la nuit.

L’alcool inhibe-t-il la construction musculaire?

Malheureusement, de nombreux facteurs suggèrent que l’alcool n’est pas vraiment bénéfique pour votre croissance musculaire.

D’une part, il inhibe la libération d’hormones de croissance, abaisse votre taux de testostérone et cela est maintenant impliqué de manière significative dans les processus de construction – tels que la construction musculaire.

De plus, l’alcool perturbe la biosynthèse des protéines, ce qui entrave également la croissance musculaire. De plus, l’alcool dans le sang aggrave le sommeil et donc la régénération, ce qui est essentiel pour la perte de graisse et la construction musculaire.

Conclusion: Oui, l’alcool inhibe la construction musculaire. Mais: si quelqu’un vous dit que votre fête du week-end détruit tout le succès d’entraînement de toute votre semaine, alors c’est probablement une exagération.

L’exercice aide-t-il à lutter contre la gueule de bois?

Le lendemain matin après la fête, vous avez mauvaise conscience et vous réussissez réellement à vous traîner du lit à la salle de sport?

Notre conseil: ne le faites pas. Vous vous sentez fatigué, paresseux et mou et votre corps réagit maintenant beaucoup plus lentement aux stimuli. Votre coordination en souffre et, grâce à votre ennui, le risque d’accidents sportifs peut augmenter.

Mais pas seulement: à cause de la déshydratation, votre corps ne reçoit pas assez de minéraux et vous n’avez pratiquement aucune force de toute façon. Vos muscles perdront leur capacité à se contracter et des crampes, une inflammation musculaire ou des blessures plus graves peuvent survenir.

Reposez-vous bien et buvez beaucoup d’eau pour pouvoir recommencer le lendemain.

Conclusion: l’alcool et la musculation sont-ils compatibles ?

Après tous ces faits embarrassants, on dirait presque que l’alcool est complètement interdit pour vous, non?

Si vous pouvez le faire, tant mieux. Sinon, ne vous inquiétez pas – pour que vos muscles se développent, vous avez besoin d’une combinaison judicieuse d’entraînement, de régénération et d’une alimentation saine.

Bien que la consommation d’alcool soit un frein, il y a quelques conseils que vous pouvez prendre à cœur avec votre prochaine boisson afin de ne pas détruire votre réussite à l’entraînement.

Chronométrez votre entraînement aussi loin que possible de votre séance de consommation d’alcool, car moins cela a d’impact sur votre réussite d’entraînement – nous vous recommandons une pause de 48 heures entre la fête et l’entraînement. Dans les phases de compétition ou lors d’un régime, cependant, vous devriez l’éviter complètement.

Aussi, buvez beaucoup d’eau pour contrer la déshydratation. Si vous ne parvenez pas à siroter un verre d’eau avec chaque boisson alcoolisée, mélangez votre vin avec de l’eau minérale – non seulement économise de l’alcool, mais économise également des calories.

Un bon sommeil est également extrêmement important pour la régénération. Cela renforcera la concentration, l’endurance, la coordination et la performance.

Et même si vous ne l’entendez plus: gérez votre consommation d’alcool de manière responsable, car cela n’a pas seulement des effets négatifs sur votre réussite à l’entraînement.

Notre conseil: le soir entre amis, dégustez une bière fraîche sans alcool. Cela a un effet isotonique qui compense rapidement votre perte d’eau et de minéraux lorsque vous transpirez, même pendant votre entraînement.

Mais même les nuits de danse sont un must, car elles ne sont pas seulement bonnes pour la sensation, mais fonctionnent également très bien comme effet de récompense pour les objectifs déjà atteints.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *